Pompée et les pirates

La piraterie est une constante dans le monde antique, considéré une forme légitime d’activité marine: un phénomène indissociable des implications politiques, économiques et sociales.

Les agendas 21 à l’épreuve du local. Etude de cas : L'Agenda 21 de la Ville de Vevey

Lors de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED) qui s’est tenue en 1992, les gouvernements ont pris l’engagement d’adopter des stratégies nationales de développement durable. Les stratégies étaient envisagées comme des instruments à caractère participatif ayant pour objet d’assurer un progrès économique et social, tout en préservant l’environnement et les ressources pour les générations futures. L’Agenda 21 est une stratégie d’action en 40 chapitres qui définit ce qu’il convient de faire pour assurer un développement durable mondial. Le chapitre 28 de ce document concerne spécialement les communes qu’il encourage à contribuer à la mise en place de processus d’Agenda 21 local : « D'ici à 1996, la plupart des collectivités locales de tous les pays devraient mettre en place un mécanisme de consultation de la population et parvenir à un consensus sur un programme Action 21 à l'échelon de la collectivité » (point 28.2a, annexe 8.2). C'était là l'objectif premier adressé à Rio en juin 1992 aux collectivités locales pour qu'elles participent à leur niveau à la réalisation du développement durable. Il est ainsi reconnu que de nombreux problèmes, et leurs solutions, se trouvent dans la vie et l’action quotidienne des hommes dans les villes, les quartiers, les villages et les régions. A l’heure actuelle, plusieurs milliers de communes de tous les continents participent avec leurs habitants à ce genre de plan d’action (Häberli 2002).

Guerres serviles: attentes et deceptions

Dans le contexte des conquêtes romaines, des guerres civiles et sociales, viennent s’insérer les guerres serviles. Le rassemblement excessif d’esclaves dans les campagnes, le manque d’encadrement et la politique laxiste des dirigeants romains face aux prémices des révoltes, laissent la porte ouverte à d’importantes révoltes serviles entre 139 et 71 av. J.C..